Adaptation à la vie Canadienne, Infos pratiques

Trouver un travail

Nous en venons au détail qui fait toute la différence dans la réussite d’une installation à l’étranger.

Changer de pays, vivre de nouvelles aventures, c’est beau, garantir une rentrée d’argent pour ne pas mourir de faim c’est encore mieux, et si c’est un travail dans un domaine où on est épanoui, à ce moment là, que veut le peuple ?

N’allez pas imaginer qu’une offre d’emploi préparée sur mesure, avec le salaire qui vous permettra de faire le tour du monde, et les avantages sociaux qui vous permettront de prendre votre retraite à 40 ans vous sera présentée à l’aéroport le jour de votre arrivée. Canada est certes un des meilleurs pays où il fait bon vivre , mais ce n’est pas le monde des bisounours ! Pour trouver un travail il faudra se retrousser les manches, faire face à la concurrence existante et s’apprêter à prouver qu’on mérite la carrière de ses rêves, parce qu’ici, c’est possible 🙂

Voici donc, selon nos propres observations et expériences les 10 étapes primordiales à suivre pour décrocher un premier job alimentaire, ou si vous êtes chanceux, le poste de vos rêves…

1) Ne pas postuler avant d’avoir mis les pieds au Canada

  • A moins que vous connaissiez le recruteur en personne, ou que vous soyez une des deux personnes à connaître la recette du Coca Cola, vos chances d’être recruté avant d’arriver s’élève à un peu moins d’1% ! Les canadiens ont besoin de vous voir, de vous connaître, d’être surs que vous avez l’autorisation de travailler au Canada, pour qu’ils soient convaincu par votre candidature. Alors pour l’instant, prenez votre mal en patience, passez en revue les différentes offres qui pourraient vous intéresser, et préparez  votre arrivée, en lisant les étapes suivantes.The Princess Bride Wait GIF - Find & Share on GIPHY

2) Préparer son plan d’action 

  • Une équipe dévouée qui préparent avec vous votre plan de carrière personnalisé, en se basant sur vos expériences, et les objectifs professionnels que vous voulez atteindre sur le moyen et long terme. Oui ça existe ! Le programme s’appelle Planifier pour le Canada, ils vous donnent plein d’outils intéressants, et vous guident vers tous les tuyaux possibles et imaginables pour trouver le poste que vous recherchez et vous font un suivi à partir du moment où vous avez reçu votre résidence permanente, jusqu’au jour de votre arrivée au Canada. Personnellement, ils nous ont été d’une très grande aide technique et psychique. Vous pouvez prendre contact avec eux par ici

3) Ne pas avoir peur de commencer en bas d’échelle 

  • Il faut dire que les codes professionnels ici sont très différents des standards franco-arabophone que nous connaissons. Que vous soyez directeur d’une multinationale, ou que vous soyez à la tête d’une équipe dans votre pays d’origine, en venant ici, il faut être prêt à recommencer depuis le début. Tant que vous n’avez pas d’expérience « canadienne », vous devez compter sur vos compétences, votre ouverture d’esprit et votre persévérance pour vous faire une place dans le marché professionnel. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois cette expérience acquise, l’évolution se fait rapidement.

4) Construire un réseau

  • Bien entendu, en faisant le choix de quitter votre pays, vous laissez derrière vous tout le réseau que vous avez construit durant des années. Il faudra donc refaire tout le travail dans un nouveau terrain, et Dieu sait combien il est important de connaître des gens ici, non seulement pour enrichir votre vie sociale, mais aussi pour trouver du travail ! Car au Canada, 80% des offres d’emploi ne sont pas publiées sur internet, et passent du bouche à oreille, donc, plus vous connaissez du monde, plus vos chances de trouver une opportunité augmente. N’ayez donc pas peur de parler de la pluie et du beau temps avec les gens, et vous serez étonnés de voir combien ils sont gentils, serviables, ouverts et facile à aborder.

5) Faire du bénévolat

  • En réponse à la question, comment construire ce réseau social ? Je dirais en faisant du bénévolat. C’est une excellente manière de s’intégrer doucement dans votre ville d’accueil, d’avoir une première expérience canadienne, que vous pourrez mentionner sur votre CV, et de vous sentir utile dans votre nouvelle communauté. Donc n’hésitez jamais à vous proposer pour des cours de soutien pour enfants, traduction pour les réfugiés syriens, ou animation d’atelier de sport ou cuisine, le choix des activités ne manquent pas

6) Solliciter les organismes d’aide des nouveaux arrivants.

  • Il faut savoir que lorsque vous arriverez, personne ne vous laissera livrés à vous même. Le gouvernement met à votre disposition, tout un tas d’organismes spécialisés dans votre accompagnement à partir de votre arrivée, jusqu’à votre intégration. Ce qu’il vous reste à faire, c’est de faire appel à eux, et de partager votre enthousiasme. Ils s’occuperont du reste. Nous avons énormément de choses à partager sur ce point, un article réservé à ces organismes est donc en construction. En attendant, vous pouvez commencer à chercher et peut être même entrer en contact avec les différents organismes d’aide des nouveaux arrivants qui existent dans la province de votre choix.

7) Soigner son image sur les réseaux sociaux

  • Ne soyez pas étonnés de voir que votre recruteur potentiel ait visité votre profil Facebook, ou Linkedin. C’est un réflexe tout à fait normal dans la culture anglo-saxonne. Il faut donc faire attention à tout ce que vous publiez, et notamment enrichir votre profil LinkedIn, le mettre à jour, et essayer de collecter le maximum de recommandations de vos collègues et supérieurs hiérarchiques. Ce sont des détails auxquels les recruteurs ici font très attention.

8) Convertir votre CV à la Canadienne 

  • Vous voulez que votre Cv devienne Canadien ?

– Enlevez toutes vos infos personnelles (photo, âge, date de naissance, statut familial…)

– Utilisez des verbes d’action pour décrire vos missions.

– Parlez de vos réalisations, pas de vos obligations professionnelles

– Expliquez toutes les abréviations, ou évitez les tout simplement.

– Choisissez une mise en page organisée et facile à lire, sur 2 pages grand max.

– Collectez le maximum de lettre de recommandation de vos supérieurs, au cas où on vous le demande

Et le tour est joué. Facile non ?

9) Demander l’équivalence des diplômes et réglementer sa profession

  • Si vous êtes candidats de l’Entrée Express, vous n’avez sûrement pas besoin de cette étape. Si vous passez par un autre programme, sachez qu’il est très important d’avoir l’équivalent de votre diplôme aux normes canadiennes, pour que le recruteur puisse donner une valeur à votre background scolaire. Vous pourrez la demander sur ce site 
  • Sachez aussi que plusieurs professions sont réglementées au Canada, si vous êtes par exemple : comptable, infirmier, enseignant ou avocat, vous devrez penser à passer par l’organisme responsable de la réglementation de votre profession. Plus d’infos sur ce site

10) Contrôler le niveau de langue

  • Last but not least, (ok, ça c’était pour ze english touch). S’il y a une chose que vous devez retenir avant de finir cet article, c’est de bien bien bien préparer son anglais. On a beau lire que le Canada est un pays francophone…si tu ne parles pas anglais, tes chances de trouver un travail se réduisent à moitié. Donc pour capitaliser votre temps d’attente, inscrivez vous dans des cours de langue, regardez le maximum de film ,série, dessin animés en anglais, chantez…bref pratiquez de toutes les manières.

Un grand Bravo de ma part si vous êtes arrivés à la fin de cet article qui me paraissait interminable.

D’autres questions ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire juste en bas, ou sur notre page Facebook , on se fera une joie d’y répondre.

 

A bientôt 😉

Vous pourrez aimer aussi...

17 Comments

  1. Abdelali says:

    Je suis trės interese

  2. Sim^2 says:

    Il n’était pas si long que ça l’article …hhh . Merci et très bon courage

  3. Greetings! Veryy useeful advice within this post! It’s tthe llittle changes
    thbat will maje thee mostt significant changes.
    Manyy thanks foor sharing! Ahaa, itss nice doalogue
    regarding this piewce off writting aat this placee at this weblog, I have red all that,
    soo at thi tike me aloso commenting here. I’ve bedn browsing on-line greaqter thaan thfee
    hours nowadays, yett I bby no means disccovered any interestingg article ike yours.
    It’s pretty price enough for me. Personally, if all webmaaters andd bloggers mae just right ckntent material aas yoou probablpy did,
    the weeb ccan be a loot moore useful than ever before. http://foxnews.net

    1. LaylaSaligane says:

      Thank you . We are so glad to help you out 🙂
      Feel free to Keep in touch with us on our Facebook page https://www.facebook.com/road2canada/

  4. I hae bewen brosing onlinje greaqter thsn threee houres tese days, yett I
    never discovered anyy fascinatingg articpe like yours.
    It iis loovely valuue enoujgh for me. In mmy opinion, if aall webmasters and blogggers mqde good content as youu probaboy did, thee nett migh be much morfe heopful than ever
    before. You’ve mad sime decennt point there. I loked oon thee
    nett ffor mor ino aout thhe isue aand fouind mokst individuals ill goo along with your viewss onn thi site.
    Does your site have a conmtact page? I’m having a tough timee locatng itt but, I’d
    ljke tto snd yoou an email. I’ve gott some suggestions for ylur blog you might be interested
    in hearing. Eitther way, grewt siote andd I look firward too seeng
    itt improve ovwr time.

    1. LaylaSaligane says:

      Yes sure. Feel free to contact us on our Facebook page
      https://www.facebook.com/road2canada/

      Welcome 🙂

  5. Loving the info on this web site, you have done great job on the blog posts.

    1. LaylaSaligane says:

      Thank you 🙂

  6. Great web site. Plenty of useful info here. I am sending it to several
    buddies ans also sharing in delicious. And obviously,
    thank you to your effort!

  7. Thanks, this website is really practical.

  8. Hi my loved one! I wish to say that this post is awesome, nice written and come with almost all vital infos.
    I’d like to peer more posts like this .

  9. Wow, amazing blog structure! How lengthy have you ever been running a blog
    for? you made running a blog glance easy. The entire glance of your site
    is magnificent, let alone the content material!

  10. Hello there, You’ve done an incredible
    job. I’ll definitely digg it and personally recommend to my friends.
    I am sure they will be benefited from this web site.

  11. Pretty nice post. I just stumbled upon your weblog and wished
    to say that I’ve really enjoyed surfing around your blog posts.
    After all I will be subscribing on your rss feed and I’m hoping you write once
    more soon!

  12. I think everything posted was very reasonable. But, what about this?
    what if you typed a catchier title? I ain’t suggesting your information isn’t solid,
    but suppose you added a title that makes people desire more?
    I mean Adaptation à la vie canadienne : trouver un travail – Road to Canada is kinda plain. You
    might peek at Yahoo’s home page and see how they create post titles to grab people interested.
    You might add a video or a related picture or two to get
    readers interested about everything’ve written. In my opinion, it would bring your posts a little livelier.

  13. SAIDI FAYFA ABDOU says:

    je suis heureux pour vous d’avoir réussi cette expérience, et c’est aussi dommage que vous avez dû quitter notre pays, on a vraiment besoin de profils comme vous, de bons vivants.
    Bon courage pour le reste !!

  14. Nice Share!, Keep Up the good work!!! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *