Billet d'humeur, Uncategorized

Ma cabane au Canada

Nous sommes à cette époque de l’année où l’excitation des temps des fêtes et d’échange des voeux commencent à s’évaporer, et la vie reprend son cours habituel. Avant de m’engager dans ma routine personnelle, je voudrais revenir quelques semaines en arrière et vous parler de nos premières vacances de Noël…

Vous savez cette période où toute la ville est réunie en famille autour d’un sapin, entrain de s’engouffrer de mets délicieux et de s’échanger des cadeaux? Cette ambiance qui vous rappelle que vous êtes loin de la famille, et qu’il y a d’autres fêtes et occasions que vous avez et allez raté?

Allons-nous pleurer notre décision et dramatiser notre sort ? Nenni ! On garde le sourire, on ne regrette rien, et on va découvrir ce que la saison de l’hiver a à nous offrir comme merveilles !

Pour une première expérience, on a décidé de faire on ne peut plus canadien, et de louer un chalet niché au coeur de la forêt. Et pour en profiter pleinement, nous avons préparé minutieusement notre kit de survie : de la bonne compagnie, des jeux de société, et de la  nourriture (un peu trop même, ceux qui nous suivent sur nos réseaux le savent! )

Grâce à tous ces ingrédients, nous avons goûté à un agréable séjour aux saveurs de l’hiver, où les seules règles qui y régnaient étaient :

  • Prendre son temps
  • Discuter entre amis
  • Rire et jouer comme des enfants!
  • Manger de bon petits plats
  • Et déguster la Farniente dans un cadre magique.

En effet, notre cabane en bois au look vintage et rustique nous offrait un havre de paix.  Blottis au coin du feu, on ne se lassait pas de contempler la neige dehors qui tombait à un rythme nonchalant, et à chaque petit matin, un magnifique tableau hivernal s’offrait à notre horizon : Le fleuve glacé de Miramichi fondait dans un gros tapis blanc, orné par un magnifique lever du soleil qui faisait scintiller les cristaux de la neige.

Ce genre de séjour devrait être prescrit à tout le monde ! Il nous a permis de nous déconnecter totalement de notre train-train quotidien, et croyez moi, cela fait un bien fou!

C’est décidé on reviendra en été pour profiter du fleuve et dorer sous le soleil estival qui nous manque déjà !

Si vous ne l’aviez pas deviné, le titre de l’article fait référence à cette chanson qu’on chante en boucle dernièrement, même si on préfère de loin la version arabe de Fairouz !

Sur le rythme de ces mélodies, on vous souhaite une très joyeuse année, qu’elle nous apporte à nous tous une belle énergie et du courage pour accomplir nos rêves les plus fous 🙂 !

 

Pour info :

  • Durant ce weekend, nous avons logé dans ce Chalet .
  • Trajet : 2h en voiture de Moncton.

A bientôt mes amis 🙂

Vous pourrez aimer aussi...

2 Comments

  1. Looks like you had a wonderful time 🙂 one thing we cannot really do here in Alberta is renting chalet 🙁 so enjoy them as long as you can !!

    1. LaylaSaligane says:

      Ah bon ? Pourquoi c’est cher en Alberta ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *